Avec la conversion de la centrale de Port Est à la biomasse liquide, le parc de production d’EDF à la Réunion atteint 100 % d’énergies renouvelables

Avec la conversion de la centrale de Port Est à la biomasse liquide, le parc de production d’EDF à la Réunion atteint 100 % d’énergies renouvelables
Anonyme
Lun 04/12/2023 – 11:26
2023_12_04_CP_La-centrale-EDF-de-Port-Est-convertie-a-la-biomasse-liquide.pdf
2023_12_04_CP_La-centrale-EDF-de-Port-Est-convertie-a-la-biomasse-liquide.pdf
(533.13 Ko)

Le 4 décembre 2023 – Le groupe EDF, au travers de sa filiale EDF Production Energie Insulaire (PEI), a inauguré la centrale bioénergie de Port-Est à la Réunion. Les douze moteurs de la centrale, qui étaient alimentés avec du fioul, fonctionnent désormais avec de la biomasse liquide élaborée à partir d’huile de colza. EDF rend ainsi totalement renouvelable sa production[1] sur l’île de la Réunion et accompagne l’ambition que s’est fixée le territoire de parvenir à 100% d’énergies renouvelables d’ici 2030.

Il s’agit d’une première mondiale sur une centrale électrique de cette puissance. Deux ans de préparation technique et six mois de travaux ont été nécessaires. La centrale couvrant en moyenne 40% des besoins en production d’électricité de l’île, EDF a fait le choix de maintenir la production d’électricité pendant les travaux de conversion : un véritable défi technique. Ce challenge a nécessité une gestion millimétrée du planning qui a intégré le calendrier de maintenance des moteurs, leur indisponibilité successive pendant les travaux de conversion et la modification du système de pilotage de la centrale (contrôle commande) indispensable pour l’utilisation du nouveau combustible.

La biomasse liquide est élaborée à partir d’huile de colza. Elle offre une production d’électricité 100 % verte, qui évitera chaque année l’émission de 500 000 tonnes de CO[2]. Son utilisation améliorera significativement la qualité de l’air avec l’élimination des émissions de soufre et la réduction des émissions de poussière tout en garantissant les 212 MW d’électricité produits sur le site. La biomasse liquide utilisée est certifiée conforme aux dispositions de la directive européenne RED transposées en droit français qui encadrent les critères de durabilité et d’exigence environnementale de la filière.

Luc Rémont, Président-Directeur Général d’EDF, a indiqué « Nous sommes très heureux de la conversion réussie de la centrale de Port-Est. Cette dernière garantit un outil de production renouvelable important pour le mix électrique réunionnais et accompagne les ambitions de transition énergétique du territoire. Notre parc de production à la Réunion devient ainsi 100% renouvelable et s’inscrit pleinement dans notre objectif de faire des zones non-interconnectées des références en la matière ».

@SERGE MARIZY – Centrale Bioénergie EDF PEI de Port-Est
 

 


[1] Production hors TAC (turbines à combustion) qui peuvent être mobilisées en cas d’incident sur le réseau et sans possibilité de reprise par un autre moyen de production. La carte de nos moyens de production est consultable sur le site internet d’EDF.

 

[2] Pour plus d’informations, l’étude d’impact est disponible en ligne

Journalistes
Communiqué de presse
Energies renouvelables
6621
Lun 04/12/2023 – 11:15

Bleu foncé (#001A70)
Gauche
groupe_edf_fr/fr/avec-la-conversion-de-la-centrale-de-port-est-a-la-biomasse-liquide-le-parc-de-production-dedf-a-la-reunion-atteint-100-denergies-renouvelables

Cet article est paru en premier sur le site https://www.edf.fr/groupe-edf/espaces-dedies/journalistes/tous-les-communiques-de-presse/avec-la-conversion-de-la-centrale-de-port-est-a-la-biomasse-liquide-le-parc-de-production-dedf-a-la-reunion-atteint-100-denergies-renouvelables