Hargassner place sa première chaudière industrielle à bois Magno en France à Albi

Article paru dans le Bioénergie International n°89 de janvier 2024

La chaudière Magno VR des Mines d’Albi, photo Hargassner-France Sud-Ouest

La gamme des chaudières biomasse Hargassner Magno se déclinent en trois modèles allant de 250 à 2 500 kW. Elles sont dédiées aux besoins des hôtels-restaurants, des maisons de retraite, des piscines, de l’habitat collectif, du tertiaire, des horticulteurs, des entreprises du bois ou du chauffage urbain, mais aussi des entreprises commerciales et industrielles. Elles fonctionnent jusqu’à 105 °C et 5 bar de pression, et peuvent intégrer des montages en cascade jusqu’à 10 MW.

Une technologie éprouvée, fiable et pratique

Les Magno sont conçues pour un fonctionnement modulant et une efficacité jusqu’à 94 % selon l’humidité du bois. Pour parvenir à ce niveau d’efficacité, la gamme UF est équipée d’un foyer volcan et d’une voûte réfractaire. Les gammes VR et SR disposent quant à elles d’une grille mobile avec air primaire à deux zones et voûte réfractaire. Ces deux derniers modèles bénéficient aussi d’une double chambre de combustion avec air secondaire en deux zones. Pour les VR et SR, l’air de combustion est préchauffé et la combustion est suivie en permanence par sonde de température dans le foyer et par sonde lambda à la sortie des fumées. Les apports d’air sont modulés en permanence. Les trois gammes bénéficient d’un dispositif multi-cyclones intégré pour réduire les émissions de particules.

Schéma de principe de la chaudière Magno VR, image Hargassner

Toute la gamme est alimentée en bois par une vis, la technologie d’alimentation qui permet les réglages les plus fins de la combustion. En effet, une amenée régulière du bois génère peu de mouvements du bois et assure une teneur réduite en poussières dans les fumées. Les Magno sont toutes équipées d’un échangeur à tubes de fumées horizontaux et de turbulateurs fixes. Le nettoyage automatique de l’échangeur est assuré par injection d’air comprimé et ne nécessite aucune interruption du fonctionnement.

Une régulation efficace pour une utilisation simple

Tous les modèles disposent d’une régulation électronique avec report à distance. La combustion optimale du bois déchiqueté, des granulés et autres agro-combustibles nécessite le réglage de nombreux paramètres. La régulation joue sur les équipements et accessoires suivants : allumeur, pompe de recyclage, gestion des tampons, vis d’alimentation, circuits hydrauliques, ventilateur d’air de combustion, extracteur de fumées, compresseur d’air, motoréducteurs et écluse rotative. Le paramétrage et la surveillance de l’installation s’effectuent à tout moment via un PC, une tablette ou un smartphone. La régulation tactile Touch’Industry est simple et intuitive. Elle dispose d’un écran couleur tactile de 10,1’’, d’une programmation moderne avec des paramètres prédéfinis qui facilitent grandement la conduite de l’installation.

Report de commandes Magno Hargassner sur smartphone

Première mise en service en France en novembre 2023

Lancée il y a déjà quelques années en Autriche, la gamme Magno a fait son apparition au catalogue d’Hargassner France en 2021. Et c’est l’École des Mines d’Albi-Carmaux, IMT Mines Albi, qui a mis en service la toute première sur le territoire hexagonal. Une Magno VR 600 de 550 kW y assure désormais les besoins de chauffage du bâtiment principal d’enseignement. Les estimations permettent d’espérer une baisse de plus de 90 % des émissions de gaz à effet de serre du bâtiment École.

Le bâtiment d’enseignement chauffé au bois, photo IMT Mines Albi – web

L’École nationale supérieure des Mines d’Albi-Carmaux, créée en 1993, est la plus jeune des sept écoles des Mines de France. Elle forme 200 ingénieurs généralistes et accueille 50 élèves de mastère ainsi que 30 docteurs par an. L’École a pour ambition de transformer les concepts, les technologies et les usages de demain. C’est avec cette vision, mais aussi avec celle de la transition énergétique, que l’école a décidé d’investir dans une chaufferie biomasse.

Le foyer de la chaudière Magno VR des Mines d’Albi, photo Hargassner-France Sud-Ouest

La Magno VR 600 – 550 kW

Les chaudières biomasse Magno VR sont disponibles de 200 à 550 kW. Elles disposent d’une grille mobile horizontale, une technologie qui accepte des humidités de 8 et 60 % ! Elle peut aussi être utilisée avec des agro-combustibles qui comportent plus de minéraux que le bois et qui peuvent potentiellement produire des mâchefers si la cendre n’est pas correctement gérée.

L’électrofiltre de la chaudière biomasse des Mines d’Albi, photo Hargassner-France Sud-Ouest

À Albi, la production thermique est tamponnée par un ballon de 7500 litres. Il permet de stocker la chaleur excédentaire lors des périodes de faibles besoins et de la restituer lors des pics de demande. Le cendrier est vidé une fois tous les mois et demi en moyenne. La chaudière utilise ici de la plaquette forestière fournie par la coopérative forestière Alliance Forêts Bois.

En aval de la chaudière, après passage dans le filtre multi-cyclones qui capte les plus grosses particules fines, les gaz de combustion sont dépoussiérés encore plus finement par un électrofiltre qui fait baisser les émissions solides à moins de 30 mg/Nm3 à 6 % d’O2.

Contacts :

Frédéric Douard

Cet article est paru en premier sur le site https://www.bioenergie-promotion.fr/99845/hargassner-place-sa-premiere-chaudiere-industrielle-a-bois-magno-en-france-a-albi/