« L’avenir de la santé se bâtira en commun, en mettant de côté les querelles stériles »

Alors que les cliniques privées annoncent un mouvement de grève pour début juin, près de mille professionnels et représentants de l’ensemble des hôpitaux publics affirment dans une tribune au « Monde » que le système de santé public n’est en rien avantagé.

Cet article est paru en premier sur le site https://www.lemonde.fr/idees/article/2024/05/19/l-avenir-de-la-sante-se-batira-en-commun-en-mettant-de-cote-les-querelles-steriles_6234153_3232.html