Le consortium entre EDF, TotalEnergies et Sumitomo Corporation signe un accord de développement conjoint avec le gouvernement du Mozambique pour le projet hydroélectrique Mphanda Mkuwa de 1500 MW

Le consortium entre EDF, TotalEnergies et Sumitomo Corporation signe un accord de développement conjoint avec le gouvernement du Mozambique pour le projet hydroélectrique Mphanda Mkuwa de 1500 MW
Anonyme
Mer 13/12/2023 – 12:04
CP_Strategic-Partner_MNK_VDEF-FR-13122023.pdf
CP_Strategic-Partner_MNK_VDEF-FR-13122023.pdf
(171.17 Ko)

Paris le 13 décembre 2023 Le consortium entre EDF (40 %), TotalEnergies (30 %) et Sumitomo Corporation (30 %) a le plaisir d’annoncer qu’il a été sélectionné comme partenaire stratégique par le gouvernement du Mozambique. Les partenaires publics et privés ont conclu un accord pour le développement du projet hydroélectrique Mphanda Nkuwa (MNK).

D’une capacité de 1500 MW, MNK est un projet de centrale hydroélectrique au fil de l’eau, située sur le fleuve Zambèze, à 60 kilomètres de la ville de Tete.
EDF, membre principal du consortium, contribue à celui-ci par son expertise reconnue dans l’hydroélectricité, notamment en Afrique subsaharienne. TotalEnergies exploitera son savoir-faire en matière de grands projets énergétiques intégrés et complexes, en particulier en Afrique.  Sumitomo Corporation facilitera le financement stratégique en tirant parti de ses réalisations passées avec des producteurs d’électricité indépendants du monde entier et notamment en Afrique subsaharienne.

Le consortium développera conjointement MNK avec Gabinete de Implementação do Projecto Hidroeléctrico de Mphanda Nkuwa (GMNK), Electricidade de Moçambique (EDM) et Hidroeléctrica de Cahora Bassa (HCB). EDM et HCB détiendront 30 % du projet et le consortium, 70 %.

Le consortium, EDM et HCB, a également conclu un accord-cadre avec le ministère de l’Energie et des Ressources naturelles (MIREME) du Mozambique. Il préfigure le futur contrat de concession.  

Le projet MNK augmenterait de plus de moitié la capacité de production d’électricité du pays et pourrait alimenter plus de 3 millions de foyers au Mozambique et dans les pays limitrophes, favorisant ainsi la croissance socio-économique en Afrique australe. Elle contribuerait également à la transition énergétique de la région par la production d’une électricité fiable, compétitive et renouvelable.

La prochaine étape du projet consistera à réaliser des études complémentaires, dont les résultats permettront de déterminer les meilleures solutions en termes d’impact environnemental et social, tout en garantissant la viabilité technique et financière du projet. Soutenu par la Banque africaine de développement et la Banque mondiale, par le biais de la SFI (Société financière internationale), le projet appliquera les normes internationales les plus exigeantes sur le plan environnemental, social et de la gouvernance. Le consortium suivra rigoureusement les étapes et la méthodologie requises et travaillera en étroite collaboration avec toutes les parties prenantes avant la mise en œuvre du projet. 

« Nous nous réjouissons d’apporter notre pierre à l’édifice du projet Mphanda Nkuwa, car il s’agit là d’une excellente occasion de mettre notre expertise technique en hydroélectricité ainsi que notre fort engagement environnemental et social au service des populations locales et de la biodiversité. Ce projet, qui améliorera considérablement l’accès à l’électricité dans la région, est pleinement en phase avec l’ambition d’EDF de construire un avenir énergétique neutre en CO2, favorisant le développement, grâce à l’électricité et à des solutions et services innovants », a déclaré Béatrice Buffon, Directrice Exécutive Groupe en charge de la Direction Internationale d’EDF.

« TotalEnergies est ravi de pouvoir étendre sa présence au Mozambique au-delà du projet Mozambique LNG avec un investissement important dans les énergies renouvelables, qui bénéficiera à la population du Mozambique. C’est un nouvel exemple de la capacité de TotalEnergies à mettre en œuvre sa stratégie multi-énergies dans les pays pétroliers et gaziers pour les accompagner dans leur transition énergétique », ont déclaré Mike Sangster, Directeur Afrique et Vincent Stoquart, Directeur Renewables de TotalEnergies.

« Nous sommes heureux de participer à Mphanda Nkuwa. Ce projet hydroélectrique permettra un meilleur accès à l’électricité dans la région et fera de la zone un hub d’énergie verte pour les pays d’Afrique australe. Afin d’atteindre l’objectif de neutralité carbone à horizon 2050 et de contribuer à l’émergence d’une société durable, Sumitomo Corporation compte accompagner des projets d’énergies renouvelables toujours plus nombreux à l’avenir », a déclaré Koichi Taniguchi, directeur général, Division Infrastructures électriques Monde.
 

Journalistes
Communiqué de presse
Energie hydraulique
International
6741
Mer 13/12/2023 – 12:00

Bleu foncé (#001A70)
Gauche
groupe_edf_fr/fr/le-consortium-entre-edf-totalenergies-et-sumitomo-corporation-signe-un-accord-de-developpement-conjoint-avec-le-gouvernement-du-mozambique-pour-le-projet-hydroelectrique-mphanda-nkuwa-de-1500-mw

service-de-presse@edf.fr

Cet article est paru en premier sur le site https://www.edf.fr/groupe-edf/espaces-dedies/journalistes/tous-les-communiques-de-presse/le-consortium-entre-edf-totalenergies-et-sumitomo-corporation-signe-un-accord-de-developpement-conjoint-avec-le-gouvernement-du-mozambique-pour-le-projet-hydroelectrique-mphanda-mkuwa